Comment aborder l'écrit

L'écrit : place et fonction

L'écrit a toute sa place au cycle 3. Dans la pratique cependant, notamment pour éviter une lecture déformée de mots, d'expressions ou d'énoncés mal maîtrisés entraînant une altération de la prononciation, la rencontre avec l'écrit, qu'il s'agisse de lecture, de copie ou d'expression, n'intervient qu'après une présentation orale des éléments à reconnaître ou à utiliser.


En tant que moyen d'apprentissage, l'écrit peut parfois être une aide à la segmentation correcte d'une phrase. Il peut également faciliter la mémorisation de mots ou d'énoncés. C'est ainsi qu'à partir d'écrits brefs (panneaux, pancartes, slogans, publicités, cartes de vœux, courts énoncés…), l'enseignant peut utiliser la trace écrite pour faciliter la perception de la segmentation de la phrase et mettre en évidence les rapports graphie/phonie spécifiques de la langue étudiée. Enfin, il peut faire prendre conscience aux élèves qu'une langue étrangère n'est ni un " calque " de leur langue maternelle, ni une juxtaposition de mots. Des activités progressives de reconnaissance d'éléments connus dans des écrits brefs (affiches, publicités, recettes simples, cartes de vœux ou de vacances, petites lettres, courts énoncés) conduisent également les élèves à reconstruire le sens à partir des connaissances qu'ils ont de la langue.

Les chansons, comptines, poèmes appris et mémorisés en classe peuvent également faire l'objet d'une trace écrite.

La production écrite demandée aux élèves est essentiellement la reproduction d'énoncés. Un mot, une expression, une phrase peuvent compléter un dessin, un schéma, une photographie, des images séquentielles, une chanson…
Au cycle 3 toutefois, les productions écrites personnelles, mêmes modestes, sont encouragées, notamment dans le cadre de la correspondance (courrier classique ou électronique, forums). Les énoncés sont produits à partir de modèles que les élèves modifient éventuellement légèrement pour personnaliser cet écrit. Ces modifications ne doivent pas avoir de conséquence majeure sur la syntaxe de la phrase pour éviter de conduire les élèves à des erreurs ou à une activité de traduction mentale

Activités de compréhension de l'écrit

Les élèves sont amenés à lire ce qu'ils ont déjà rencontré à l'oral.

Il s'agit pour les élèves
- de lire un énoncé et de désigner ou de choisir à chaque fois l'image ou la photo correspondante ;
- ou bien de lire un énoncé et de lui associer une image ;
- ou encore de lire et de remettre dans l'ordre les lettres d'un mot, ou les mots d'une phrase, ou bien les phrases d'un dialogue ;
- ou de lire et de suivre des instructions (recette ou mode d'emploi, par exemple) ;
- ou de lire et de dessiner / colorier ;
- ou de lire et de classer / regrouper ;
- ou de lire et de deviner ;
- ou de lire et de cocher un tableau ;
- ou de lire des énoncés brefs et de répondre s'ils sont " vrais " ou " faux " ;
- ou encore de lire et compléter des bulles, une légende, etc.
Les élèves sont ainsi conviés à travailler sur le rapport entre les graphèmes et les phonèmes spécifiques à la langue ; à reconnaître des mots isolés ; à segmenter des énoncés qui avaient été introduits à l'oral ; à reconnaître éventuellement des indices dans des messages plus complexes et à retrouver la phrase minimale pour en comprendre les informations essentielles (s'appuyer sur le contexte, émettre des hypothèses, anticiper, déduire, etc.). Ces capacités sont réinvesties lors de l'écoute et facilitent la compréhension de l'oral.

Activités d'expression écrite

Activités écrites de reproduction et de production élémentaire

L'enseignant fait recopier des mots, des expressions, des structures, des textes de chansons et de comptines déjà répétés pour en garder une trace écrite ou pour favoriser la mémorisation. Il peut aussi proposer quelques activités simples et motivantes. Il s'agit par exemple pour les élèves :
- de classer ces éléments de langue par catégories ou par rubriques 
- de produire des mots fléchés
- de faire des mots croisés
- de résoudre des devinettes
- de remettre des lettres, ou des mots, ou des phrases dans l'ordre en les recopiant
- de recopier des énoncés en les associant à des images
- de compléter un bref texte lacunaire en y insérant des éléments (mots ou groupes de mots) ou en remplaçant des dessins par des mots
- de réaliser une interview avec prise de notes
- de rédiger les résultats d'enquêtes, de questionnaires ou de sondages, d'après un modèle défini.

Activités de production  vers une expression plus personnelle

- lettres très brèves,
- cartes postales,
- cartes de vœux,
- courrier électronique, etc.
à échanger dans la classe et qui préparent à une éventuelle correspondance scolaire dans la langue concernée.
Il s'agit pour les élèves de personnaliser des énoncés en introduisant à l'écrit des changements paradigmatiques, dans le cadre d'un " écrit de communication ", ou de complexifier un énoncé à l'écrit grâce à des connecteurs simples, toujours dans un but communicatif.

Extrait des Documents d'Accompagnement des Programmes sur les langues vivantes en Primaire

CE2 CM1 CM2
Toutes langues