Discrimination auditive : [ts]/[dz]

L'entraînement à discriminer ces deux phonèmes est à proposer dès le début de l'apprentissage et régulièrement ensuite.

L'entraînement à discriminer ces deux phonèmes est à proposer dès le début de l'apprentissage et régulièrement ensuite.
Les phonèmes [ts] et [dz] sont en effet inexistants en français: les élèves doivent donc apprendre à les percevoir afin de les distinguer des phonèmes du français les plus proches [s] et [z]. Certains peuvent éprouver quelques difficultés à discriminer sourde et sonore, d'autant plus qu'à l'écrit elles sont notées par la même lettre "z". L'entraînement à la discrimination permet d'asseoir une bonne prononciation  et d'éviter par exemple que "ragazzo" ne soit prononcé [ragadzdzo].
L'opposition sourde /sonore fluctue selon les régions, le [ts] initial tendant  à se sonoriser cf 'zio' prononcé [dzio] ou [tsio].
Pour l'entraînement on retiendra donc de préférence des formes sur lesquelles tous s'accordent On pourra s'inspirer des items proposés ci-après, puisés dans les éléments abordés au cours de la séquence "Carnevale vecchio e pazzo", l'idéal étant que à chaque fois, les items soient puisés dans les acquis anciens ou récents. Ainsi, le travail se trouve contextualisé et l'on conjugue  entraînement à la discrimination auditive et rebrassage lexical.

On distribue aux élèves une grille comportant autant de cases numérotées que d'items. Les élèves ont pour consigne d'entourer le numéro correspondants aux items où l'on entend le [ts] comme dans "grazie" :

Ex : 1 zorro[dz], 2 ramazza [ts], 3 scherzo [ts], 4 zucchero [dz], 5 pazzo [ts], 6 mezzo [dz], 7 pizza [ts], 8 graziosa [ts], 9 azzurro [dz], 10 zero [dz].

Lors de la vérification les mots sont répétés collectivement.